Le 25 décembre 1920 s’ouvrait à Tours le 18° congrès de la section Française de l’Internationale Ouvrière. La majorité des délégué.e.s décidait que leur parti devait adhérer à l’Internationale Communiste. Cette décision très majoritaire fondait un parti communiste et divisait en deux le socialisme en France. Cette scission irrémédiable et définitive de la gauche politique et du mouvement ouvrier a marqué l’histoire du XXe siècle. Par des textes courts et incisifs, accompagnés d’une riche iconographie, une trentaine de chercheur.e.s narrent ce processus. Leurs articles sont. Documents connus et méconnus, d’autres inédits donnent toute sa force au récit et à sa compréhension. Ils rendent vivants femmes et hommes aux prises avec l’Histoire et sa mémoire.

Ouvrage collectif - Musée de l'histoire vivante / 19€

Le Communisme est mort, selon les médias. Pourtant, il existe encore des communistes et Gérard Streiff en fait partie. Il explique par cet abécédaire comment on devient communiste en 1968, et pourquoi cinquante plus tard on est toujours communiste. L’occasion pour certains de découvrir ce souvenir, pour d’autres la culture, les combats, les révoltes, la pensée de 50 ans de communisme.

« Ce livre est un recueil d’images, d’anecdotes, de rencontres, de dates. Des souvenirs en vrac, avec des trous (de mémoire). Le communisme par le petit bout de ma lorgnette. »

Gérard Streiff - Editions du petit pavé / 12€

Maurice Thorez fut le principal dirigeant du PCF alors que celui-ci occupait une place centrale dans l'échiquier politique. Tombé malade en 1950, il est soigné en URSS et revient en France en 1953. Au cours de cette période, afin de rééduquer son bras paralysé, il tient un journal quotidien qu'il poursuit jusqu'à sa mort.
Il y évoque les rapports de force internationaux, ses relations personnelles, le quotidien du petit peuple comme les soubresauts de la vie politique, notamment les débuts de la Ve République et la guerre d'Algérie. Il rend compte de ses nombreuses lectures, apprend le latin, entretient sa maîtrise du russe. Dans ce document de premier ordre pour comprendre la France des années 1950-1960, on croise aussi bien Aragon, Éluard, Mauriac que Khrouchtchev, le général de Gaulle ou Pierre Mendès
France.
Ce journal, édité pour la première fois, éclaire une page essentielle de l'histoire politique tout en offrant un regard singulier sur les évolutions de la société française.

Maurice Thorez - Fayard / 34€

Alors que nous sommes écrasés par le rouleau compresseur du capitalisme néolibéral, un désir de communisme ravive une lumière qui ne s'est jamais éteinte. Après des décennies d'autocensure, tant le mot « communisme » avait été sali par le régime soviétique, Bernard Friot revendique la poursuite du mouvement réel de sortie du capitalisme. Avec Judith Bernard, ils explorent les voies ouvertes par de nouveaux droits économiques pour sortir le travail de l'impasse écologique et anthropologique où il est échoué. Nos habitudes de pensée s'en trouvent bousculées, percutées par des alternatives à contre-courant du défaitisme ambiant ; et, plutôt que de se faire le défenseur des victimes qui peuplent les classes laborieuses, Bernard Friot se met désormais à l'école des vainqueurs qui la constituent.

Bernard Friot et Judith Bernard - Textuel / 17€

Le Parti communiste est né il y a cent ans. Selon les avis et les moments, on y a vu le parti de Moscou, des fusillés, de la classe ouvrière, de l'union de la gauche, le parti de l'étranger ou celui de la nation. Il a été clandestin, au gouvernement, dans les mairies, dans les usines ou dans la rue. Certains l'ont jugé trop révolutionnaire, d'autres pas assez. Il a attiré beaucoup et repoussé tout autant. Après la chute de l'URSS, il a voulu rester un parti communiste, mais il n'a plus la place qui a été la sienne. Ce livre entend fournir des clés pour comprendre, en s'appuyant sur la masse des archives désormais disponibles. Il est donc un récit ordonné d'une aventure qui ne manque ni de complexité ni de mystère.

Roger Martelli, Jean Vigreux, Serge Wolikow - Armand Colin/ 24,90€

En cent ans d'existence, le PCF a entretenu des liens étroits avec les avant-gardes artistiques et culturelles. Si certains peintres sont bien connus pour leur engagement avec le parti, tels Pablo Picasso ou Fernand Léger, d'autres, comme Giacometti, Henri Matisse, André Masson… ont aussi cultivé des relations avec lui, qu'ils aient été militants, sympathisants ou observateurs critiques. En témoignent les formidables collections d'oeuvres offertes au parti et déposées depuis dans
divers musées.

Avec plus de 150 oeuvres rassemblées, cet ouvrage présente un parcours totalement inédit et incarne un message toujours actuel : d'un siècle à l'autre, l'art nous change et change le monde.

Josette-Yolande Rasle, Renaud Faroux - Editions de l'Atelier / 36,90€

Marcel Paul (1900-1982) est ouvrier électricien. Enfant de l'Assistance publique, pupille de la nation, il milite au parti communiste et à la CGTU, avant d'être déporté à Buchenwald pour son rôle dans la Résistance. Il devient ministre de la production industrielle dans le gouvernement du Général de Gaulle et mène le combat pour la nationalisation de l'énergie. Il est ainsi à l'origine d'EDF.

Il est des hommes dont la notoriété n’équivaut pas à leur trace dans l’histoire….

Nicolas Chevassus-au-Louis, Alexandre Courban - Editions de l'Atelier/ 18€

Numéro double de la revue Cause commune: 14-15 à 16€ de 192 pagesHistoriens de toutes générations mais aussi témoins sont rassemblés pour présenter cent ans d’histoire et même un peu davantage…
A commander sur leur site où à la Fédé.

Une trentaine de jeunes historiens, politistes, sociologues, proposent, année par année, un regard sur les communistes français. À destination des militants comme du grand public, le livre, richement illustré, permet de redécouvrir les combats et les réalisations d’hier, l’actualité d’un projet.
Préface de Fabien Roussel; postface de Claude Mazauric, 220 pages
Éditions du Cherche-Midi, à 25€
Tarifs militants et en nombre: voir à la Fédé 44 ou sur le site du Part

Catalogue de l’exposition d’affiches organisée par la Fondation Gabriel-Péri, place du Colonel Fabien: parcours à travers un siècle de combats communistes
Préface d’Alain Obadia ; postface de Fabien Roussel, aux éditions Helvétius, à 24€
Une seconde version est proposée, en tirage limité, comprenant en plus du livre 2 DVD pour 3 heures de films, réalisés en partenariat avec Ciné-Archives, à 35 €.